Trucsetrecettes
Publié le - 1415 hits -

Boissons : Focus sur le Shaker

Le cocktail n’est plus à présenter pour personne, il est tellement prisé qu’il est impossible de ne pas en boire quand on sort à une soirée, il arrive même que certaines personnes s’en préparent elles-mêmes directement de chez eux. C’est presque un standard pour tout le monde, on aime le déguster que ce soit un cocktail prestige et raffiné ou bien un cocktail plus tropical plus feutré. Et comme le cocktail est un mélange, il est impossible dissocier sa préparation d’un accessoire : le shaker. Mais le shaker à quoi sert-il vraiment ? Pour est-il plus pratique de l’utiliser ? Nous y répondons dans l’article.

Qu’est-ce que le shaker et pourquoi son utilisation est pratique

C’est au milieu du 19e siècle que le shaker fait son apparition. Il révolutionne grandement la préparation de mélange qui autrefois nécessitait de le faire avec une cuillère à long manche ou bien de l’utilisation de deux verres avec le mouvement de va-et-vient. Même si au final on obtenait un mélange assez réussi, il faut dire que la technique n’est pas trop terrible. Et c’est grâce à un barman new-yorkais que l’innovation prit forme par la création du tout premier shaker et qui fut amélioré au fur et à mesure du temps jusqu’au shaker tel que nous la connaissons actuellement.

Les shakers que nous pouvons utiliser aujourd’hui

Depuis l’année de sa création, le shaker n’a cessé d’évoluer et de s’améliorer pour permettre toujours plus d’efficacité au mélange. Ce qui en fait donc un accessoire vraiment pratique pour faire un cocktail dans les règles de l’art. Actuellement il existe 3 variantes du shaker qui sont :

 Le shaker trois-pièces : shaker classique, on aime l’utiliser parce qu’il est pratique à l’emploi. Il est composé en 3 parties qui sont : la partie basse où sont recueilli les différents ingrédients, la partie haute qui vient s’emboiter sur la première (qui sert aussi de passoire) et pour finir le capuchon.

 Le Boston Shaker : shaker qui est principalement utilisé par les professionnels. Composé comme son ancêtre de 2 parties emboitables l’une de l’autre.

 Le Shaker continental : ressemblant à de nombreux points au Boston Shaker, la seule différence est que la partie supérieure n’est pas en verre épais, mais en métal.

Réagissez !